Les "nuages" comme les centres globaux de calcul commun

À l'aube des systèmes d'informatique de gestion dans les années 1960-1970 les dirigeant et les informaticiens soviétiques ont prévus pas mal de choses. Et notamment, la concentration des calculs dans les centres dont les utilisateurs auront l'accès simultané. L'accès aux terminaux communes et encore alphanumériques à cette époque. C'était le concept du Centre de Calcul Commun (VCKP en russe).

En 1972, on a démarré la programme du réseau l'état de centres de calculs qui doit regrouper les centres régionaux. C'était une de plus grande raison de création et unification des ordinateurs soviétiques ES (série unique de mainframes) et SM (Small Computer System). Bien entendu, les projets similaires ont existé aux États-Unis, par exemple, le System/360 d'IBM. Mais à la différence du projet soviétique, les Américains pourraient atteindre seulement les institutions d’État ou quasi-État. En URSS, je vous rappel, les entreprises et organisations ont été étatiques, à quelques exceptions plutôt formelle. la couverture planifiée de l'économie a été beaucoup plus complète.

Alors, qu'avez fait les concepteurs, les techniciens et les organisateurs?. Et oui, ils on fait les mêmes que ce que leurs successeurs font maintenant en avançant sur le marché le systèmes de calcul "Cloud" (nuage). Hors les frais énormes de publicité, bien sûr. Ils ont crées les systèmes des calculs de production, les normes, les standards en les mettant en œuvre. Afin des entreprises ne soutiennent pas leurs propres centres de calculs mais utilisent ceux de commun selon des raisons économiques. Parce que c'est un boulanger qui devrait cuire du pain, et non pas un cordonnier.

Alors, on remplace le "mainframe" à "clusters de serveurs», on prend en compte le débit élevé au cours des 10 dernières années surtout sur le «dernier mile», on utilisera comme le terminal un navigateur Web ou une application spéciale qui fonctionne sur n'importe quel périphérique (dès l'ordinateur fixe et au PDA et smartphone). Et voila, on est dans les nuages. Cloud. Centre de calculs globalisé pour un marché large d'utilisateurs.

Quelle sont les erreurs du projet soviétique VCKP? Deux d'entre eux. Une grande: vis à vis miniaturisation rapide la diversité de terminaux comme les PC n'a pas été prévu. Et une petite: l'effondrement du pays ainsi que le passage ultérieur à un état dépendants de la technologie n'a pas été prévu non plus.

Les auteurs de mémoires sur l'établissement de la première Centre de Calcul commun soviétique peuvent avoir non seulement le sens de regret, mais agréable. C'est une regret pour l'avance des idées par rapport de réalisation. Mais agréable pour la réalisation de façon "mieux vaut tard que jamais". Toutefois, il n'en a pas d'importance pour l'histoire.

Le photo: le bâtiment du centre de calculs commun en Tomsk (Russie) construit au début des années 1970.